Stone the world is stone ...

Publié le par Sekhmet

divorce.jpg« Stone le monde est stone… je cherche le soleil au milieu de la nuit » 
 
Bizarre période de la vie. Je ne sais pas pourquoi mais les choses ne vont pas tout à fait dans le bon sens. Bon peut être n’est-ce qu’une impression mais elle me semble être confirmée par des faits. J’ai la tête qui tourne … trop d’infos… trop de sensations … trop d’émotions. Tout tourne bizarrement, rien n’est logique… surtout dans les relations de couple que je connais.
 
Je prends comme exemple ce couple d’amis, ce couple que j’adore. Ces gens qui vous réconcilient avec l’amour quand vous les voyez. Deux personnes faites l’une pour l’autre. Et soudainement rien de va plus. Enfin quand je dis soudainement c’est ce que l’observateur externe dira. Cela fait quelques temps que le couple à ses soucis… Cela fait un moment que la communication n’est pas à son top et que l’énervement se lit sur leur regard. Mais qui aurait pensé que « eux » puissent un jour envisager une rupture ? Personnellement cela fait mal de les voir se déchirer et on espère que tout ira pour le mieux… on espère et en même temps on a l’impression que la face du monde est entrain de changer.
Je sais cela paraît ridicule de dire ça par rapport à une histoire mais il n’y a pas que ça…
 
Il y a aussi ma cousine qui a décidé de quitter la ville où elle habitait jusqu’à présent, où son ex-mari vit et où les enfants ont grandis pour partir s’installer chez son ami actuel à plusieurs centaines de kilomètres de l’endroit où les enfants avaient leur école, leur père etc… Avec l’éducation que nous avons eu dans la famille on fait, souvent, passer les règles de bienséance avant ses propres envies, et soudainement même ma cousine est entrain de montrer que non, elle aussi a le droit de vivre à fond… Aie… moi qui pensais être « l’anarchiste » de la famille je me retrouve battue à plat de couture »… Je dois dire qu’il y en a quelques uns qui ont encore du mal à avaler la pilule. Mais « be happy » j’ai envie de lui dire…
 
Et le mari de mon amie qui est parti du jour au lendemain pour vivre avec sa maîtresse la laissant seule avec les deux enfants. Quitter famille, enfants et tout sur un coup de tête pour une danseuse d’un pays exotique, ça n’a rien d’extraordinaire mais quand ça arrive dans votre entourage ça devient soudainement terriblement réel.
 
Entre autres aussi ce petit couple qui passe une grosse crise parce qu’ils attendent un enfant et que lui ne peut s’empêcher d’aller voir ailleurs pour satisfaire ses besoins. La chaire est faible quand le délit est aussi facile… surtout quand l’auteur peut se vanter d’avoir un franc succès auprès des filles…
 
Bon pour ne pas finir ce poste sur une mauvaise note il y a quand même ces personnes qui ont réussi à construire, malgré la situation ambiante. Je vois le bonheur de ma meilleure amie qui me fait terriblement plaisir. Et pourtant qui aurait pensé qu’un jour que cet animal sauvage puisse trouver son maître… un homme qui réussisse à la calmer et faire d’elle la parfaite compagne… ce n’était pas gagné et pourtant si elle peut se calmer tout le monde le peut…
 
C’est là que je souhaite en venir… ceux qui ont vécu des vies à 200 km/h pendant des années soudainement passent à 30 et ceux qui furent à 30 soudainement passent à 200 … de quoi être terriblement déboussolé quand on est là au milieu et que notre vie est, depuis des années, bloquée à 100… De quoi perdre ses repères !!
 
La société serait-elle entrain d’évoluer de la sorte que tous les repères, même amoureux, évoluent avec ou est-ce une période normale. Finalement je dois dire que je suis là, j’observe, je ne sais pas quoi dire. Parfois j’aimerais bien faire la morale, d’autres fois j’aimerais consoler et parfois même secouer… mais je reste là… pantoise sans rien dire et sans réaction a essayer de réaliser ce qui est entrain d’arriver…

Publié dans Mes reflexions

Commenter cet article

Sekhmet 12/11/2007 10:35

oui effectivement c'est complexe ... et on ne peut pas reprocher à quelqu'un de ne pas ou ne plus aimer l'autre. Les sentiments ne se commandent pas. Parfois c'est aussi mieux d'être honnêtes les uns envers les autres comme le sont ceux que je nommes dans le texte que de se cacher derrière un faux semblant de bonheur... et de courir à sa perte.
Mais j'ose espérer encore que l'amour est quelque chose qui peut durer... contre vents et marées ...

Angie 12/11/2007 10:21

On idéalise tous une relation, on se jure à soi-même qu'on fera tout pour ce que ça marche, jusqu'au moment où l'on est confronté à ça et parfois, sans qu'on le veuille, tout s'arrête. On se retrouve démunis face à la situation...

Et puis parfois, on se rend compte que la fuite c'est la meilleure chose qui puisse nous arriver.

Finalement, aimer c'est un sentiment tellement complexe qui fait plus de mal qu'il ne fait de bien.

Sekhmet 10/11/2007 21:00

C'est tellement vrai ce que tu dis Angie... mais je reste encore cette fille idéaliste qui se dit que si on se marie on s'aimera et on se battra pour cet amour jusqu'au bout... et j'ai du mal parfois encore a comprendre pourquoi les choses sont ainsi !!
Mais les gens changent comme tu dis...

Angie 10/11/2007 15:17

Le monde a toujours tourné pareil, mais ce sont les personnes qui ont changé. La vie de couple est parfois reléguée au second plan, au profit de la carrière, voire même juste au profit du temps qui passe et sans qu'on s'en aperçoive, on se retouve dans une spirale tellement infernale que rien ne peut l'arrêter, sauf une chute. Un stop total.

Il y a les couples qui résistent et les autres.

Dans tous les couples, on a beau se promettre qu'on communiquera toujours, qu'on s'aimera toujours, il arrive un moment où on n'arrive plus à la faire, on en a même plus envie.

Alors on fuit, parce que c'est plus simple, mais plus lâche aussi...

La vie de couple est devenue comme la cuisine au micro-onde, peu d'efforts pour un maxi résultat et un rien de temps...

Tiziana 09/11/2007 18:02

J'ai 45 ans et maintenant...je sais ce que je veux mais aussi ce que je ne veux plus. Alors que je n'y croyais plus, j'ai rencontré un homme adorable sur Meetic...16 mois de bonheur MAIS...à temps partiel. La vie à deux est si complexe et ne tient parfois qu'à un fil. Faut juste y croire...je t'embrasse yeux de saphir.