Mon portrait en 7 péchés capitaux ... septième et dernière...

Publié le par Sekhmet

undefinedBon disons que, comme chaque année on nous ressort le thème des 7 péchés capitaux, je me suis un peu plus penchée sur moi et comment ses 7 péchés se manifestent dans ma vie à moi… eh oui car, n’en déplaise à tous les gens bienséants et bienpensants qui peuvent me lire, je ne suis pas une sainte et je ne le serais jamais…
Et les 7 péchés capitaux je les ais consommés tous autant qu’ils sont… et que celui qui n’a jamais commis de pêché me jette la première pierre… (euh… pas trop fort s’viouplait…). Cette partie sera divisée en 7 billets… histoire de vous occuper pendant au moins 7 jours  (hé hé hé)…

Bon les voilà… enfin le voilà… mon portrait en 7 points…


La luxure
Fallait bien que je lui consacre le dernier billet à ce péché capital … non ?? Enfin si je risque d’en choquer quelques un(e)s qui n’ont pas l’habitude de me lire ou même de me voir sous cet angle je préviens d’ores et déjà que ce billet est accompagné du carré blanc et que ce texte peut contenir des mots, des idées et des images pouvant choquer la sensibilité des esprits les plus « chastes »…

7-Luxure.jpgLa luxure se trouve probablement être le grand vainqueur du top 7 de mes péchés capitaux. Oui je m’adonne à la luxure et j’aime ça. Selon les définitions trouvées sur le net s’adonner à la luxure serait être constamment à la recherche du plaisir sexuel. Alors oui je recherche toujours le plaisir dans l’acte…

Je suis la première à dire que l’acte sexuel peut être une chose exceptionnelle en soi et qu’il n’y a pas forcément besoin d’aimer le partenaire pour prendre le plaisir nécessaire. J’ai fait l’expérience plusieurs fois. Même si je défends aussi l’idée que l’acte peut être transcendé quand les deux êtres s’aiment…

J’aime l’acte sexuel pour ce qu’il est, pour ce côté animal, bestial, hors de toute considération de paraître et/ou de bienséance. J’aime l’acte pour ce qu’il me fait ressentir… Le plaisir de toucher, de sentir, de s’enivrer du désir de l’autre… se faire transporter par le contact de la bouche de l’un avec la peau de l’autre… ressentir la chaleur envahir nos corps, oublier ce qui est autour… oui j’aime ça.

J’aime la luxure, le stupre et la volupté… j’aime avoir des amants qui savent ce qu’ils veulent, j’aime ressentir la virilité dans le cadre de l’acte… j’aime être prise dans des bras puissants et dominants… j’aime qu’on me parle… j’aime qu’on me regarde… j’en oublie tous mes complexes, j’en oublie mon éducation de petite fille modèle… j’en oublie mes principes et mes barrières.

Une chose est sûre… je ne suis pas frigide et très loin de l’être alors naturellement que le célibat n’arrange pas tout car on passe automatiquement par des périodes qui sont plus calmes… alors il est nécessaire de faire preuve d’imagination et ça j’en ai… Et j’ai aussi investi certaines sommes dans ce que l’on appelle communément (Merci Sex and The City), un tiroir aux merveilles. Eh oui… sans honte j’avoue… je pratique l’onanisme… Toutefois je préfère de loin l'acte consommé avec un partenaire.

Je rejoins donc entièrement ce proverbe chinois qui dit que… « 
La luxure n'egare pas les  gens, les gens s'égarent eux-mêmes ». Je suis tout à fait d'accord... 

Alors oui… pardonnez-moi… j’ai péché et j’affirme haut et fort … je pécherais encore et encore… seule, avec un partenaire ou avec l’être aimé…

P.S. En préparant les billets je viens de me rendre compte que ce billet tombera exactement le dimanche de Pacques ... à croire finalement que je n'ai réellement aucune limité dans le péché... Grrr...

Publié dans My Love Life

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article