5 mariages, 3 divorces et un enterrement...

Publié le par Sekhmet

Mieux que le film de Mike Newell (Quatre mariages et un enterrement) moi j'ai un mariage et trois divorces en plus... Non je vous assure... c'est pas une connerie... le premier avril c'était hier.

Non sérieusement, trêve de plaisanterie, ma vie ressemble (Hugh Grant en moins) à un feuilleton télévisé où je pourrais sans problème être la voix off, voir la narratrice... Une sorte de soap opéra avec une touche de Desperate Housewifes, une pincée d'Ugly Betty, une tombée de Californication et une larme de Sex and the City. Le seul truc qui blesse c'est le décor, ma petite bourgade helvétique est naturellement beaucoup moins sexy que New York ou Wisteria Lane.

La situation est telle qu'elle provoque de nombreuses questions existentielles que j'essaie de débattre dans mon for intérieur... Ben vi parfois j'arrive à avoir des discussions épiques avec myself et là c'est le cas... (faudrait peut être m'enfermer ?)

Avec tous ces mariages et séparations simultanées je me demande si l'amour est quelque chose qui peut persister ? S'il est possible de le garder toute une vie... s'il n'y a pas, un jour ou l'autre, un essoufflement.
Comment faisaient nos parents pour tenir si longtemps, comment faisaient-ils à l'époque ??

On parle de « communication »... mais mes parents ne communiquent pas plus que des amis qui sont en pleine séparation à l'heure actuelle. Et pourtant leur couple tient et je sais pertinemment que l'un ne pourrait pas vivre sans l'autre.

On sait tous ce qu'il faut soi-disant faire... on a tous d'excellentes résolutions au moment où on se met avec quelqu'un, on est amoureux, on pense, on est persuadé que c'est le/la bon(ne), on pense pouvoir gravir toutes le montagnes, traverser tous les océans et affronter toutes les tempêtes rien que par le fait d'avoir quelqu'un qui nous tient la main...

On se dit qu'on va parler... qu'on va dire à l'autre quand ça va pas ... on se promet de ne rien se cacher, de n'avoir aucun secret... et pourtant, manifestement, même plein de bonnes volontés les couples se fatiguent, s'essoufflent...

Cependant y'a des couples qui fonctionnent, pour lesquels tout va bien, à travers les années. Y'en a même chez qui la passion grandit... La question qui me turlupine pour l'instant est « mais comment font-ils ? »... y'a-t-il une recette miracle de l'amour éternel que je pourrais glisser dans les pochettes cadeaux des amis qui vont convoler en justes noces prochainement ...

Si vous avez la recette, n'hésitez pas à me la faire parvenir car, en plus d'être utile pour les susmentionnés, on ne sait jamais... elle pourra peut être me servir un jour... quand l'inconnu (riche, beau et terriblement gentil - ben quoi faut être ambitieuse dans la vie) aura décidé de s'échouer sur les rives de ma vie...

Et si vous ne pouvez pas m'aider à régler ma première question existentielle... vous pourrez sûrement m'aider pour la seconde... Italien ou Espagnol ??

Enfin quelle sera la prochaine langue que je vais étudier dès que j'aurais passé mon CAE (Certificate of Advanced English) ? Hein dites... en rentrant de Cuba j'étais motivée à apprendre l'espagnol mais depuis le week-end dernier y'a l'italien qui me titille. Je n'ai pas supporté de me sentir aussi désoeuvré... alors il faut absolument que je rajoute au moins l'une des deux aux langues que je sais déjà...

Je sais parfois mes questions existentielles sont, disons, un peu étranges... mais bon je n'ai pas de maîtrise sur mon système neuronal et il décide lui-même de retenir ce qui l'arrange.... (c'est cela oui...)...

Pour vous aider... si vous deviez choisir entre ... Tiziano Ferro et Juanes... vous choisiriez qui ??

Tiziano Ferro - Stop Dimentica



Juanes - Me Enamora



Je dois avouer ... difficile comme choix ... grrr

Publié dans Féminin - Masculin

Commenter cet article

Pivoine 13/04/2008 10:14

Bon et bien je crois que j'ai voir un lien de plus dans mon blog...J'adore ta façon d'écrire je repasserais souvent.

J'ai divorcé il y a quatre ans, naive que je suis je pensais que nous ferions partis du tout petit pourcentage qui fait les choses intelligemment, quatre ans à dire amen à ces demandes de changement de planning, ne rien dire quand il décide de partir dans une autre région et là c'est moi qui part pour me rapprocher de mes racines et amis et pouf ohhh surprise il lance une procédure pour récupérer la garde de mes fils...J'ai eu quelques jolies histoires depuis ces dernières années j'y ai cru, comme tu le soulignes si bien j'avais compris que le manque de communication était un facteur de séparation donc communiquons..Et pouf dans l'eau..

Est ce qu'il y a une recette idéale?? Je ne sais pas, le truc ne serait il pas de faire comme on peut avec les moyens du bords, de s'accepter tel quel, de bien garder en tête que tout peut s'arrêter ce qui entretiendrait peut-être la flamme...Peut-être...(o;

Chacun sa recette...A nous de bien doser les différents ingrédients(o;

Sekhmet 13/04/2008 21:16


Ben voilà qui m'éclaire un peu plus... va falloir que je réfléchisse un peu... je voulais préparer une sorte de cocktail d'amour... je vais en rester à l'alcool...
:o))

merci pour le compliment... ça me fait très plaisir.


Tiziana 03/04/2008 08:28

Fallait lire Tiziano Ferro...pffft. Bizzz

Sekhmet 03/04/2008 14:42



J'avais compris



Tiziana 03/04/2008 00:36

Ah moi sans hésiter : Tiziano Ferri!!! Une voix virile vantant le langage de l'amouurrrrrr! Argh! Faut dire la vérité, l'italien est amour, romantique, classe, respectueux, nous porte aux nues mais seulement lorsque nous ne l'épousons pas...after c'est une autre histoire. Bizzzzz Bella.

Sekhmet 03/04/2008 14:43


Sympa la pub que tu fais aux italiens là...


Miss Gaby 03/04/2008 00:33

Non, pas près de la Suisse. Je suis de Menton, à coté de Monaco, et juste à la frontière italienne! Chouette place pour passer ses vacances! :-)

Sekhmet 03/04/2008 14:40


Ah oui sympa comme endroit aussi ;o)) Tu m'invites ?


pénélope 02/04/2008 23:40

je serai plus pour l'espagnol bien plus courant que l'italien et comme tu reviens d'un pays où la langue est j'espère ne pas metromper le portugais je pense que l'espagnol est bien plus similaire !!
Après ça dépend si tu cherches un homme riche italien ou espagnol (lol)

Sekhmet 02/04/2008 23:52


Ben non à Cuba on parle espagnol justement... c'était mon voyage à Cuba qui m'avait justement motivé... ensuite ben la rencontre du bel italien et notre incapacité de
discuter m'a fait penser que d'apprendre l'italien serait peut être pas mal... bref... En plus je ne cherche pas spécialement un italien, un espagnol ou tout autre personne... je veux juste être
capable de discuter si on vient me parler... grrr...

5 à 3 pour l'espagnol alors

Merci pour vos conseils en tout cas...