Mariage en famille ou la face cachée de la vie de Bridget !

Publié le par Sekhmet


Je vous avez parlé des fêtes de famille en fin d'année qui étaient toujours une étape assez difficile a passer pour une jeune femme de plus de trente ans et célibataire.

 

Cependant voilà, j'ai trouvé pire... le mariage des cousins ou cousines... tout ce que vous essayez d'éviter à longueur d'année est réuni en une seule fête.

 

Je viens de le vivre et je dois avouer que je n'ai encore jamais vécu ça... je crois que j'ai atteint le sommet du blues.

 

 

Juste un petit aperçu de la soirée...


  • Arrivée au mariage avec mes parents, voilà que ma tante me lance un «t'es venu avec tes parents, t'es pas accompagnée»... non non il est juste entrain de parquer la voiture et va le faire jusqu'à notre départ demain matin...

 

  • Après la cérémonie voici la grand-mère de ma cousine qui me lance un «alors c'est quand qu'on fête ton mariage?». Bon j'ai déjà essayé de me marier avec moi-même mais on m'a refusé...

 

  • Arrivés à l'apéro et entrain de féliciter les mariés... voilà que ma cousine me dit ... je t'ai assise à la table des célibataires entre ton cousin A et un cousin de mon mari. Tu verras il est sympa... merci voilà que l'on joue à l'agence matrimoniale en Allemagne...

 

  • Au repas me voilà affublé de mon petit cousin boutonneux, bien gentil mais en pleine rébellion familiale, de ma cousine et de son mari, d'un ami homosexuel et du cousin du mari avec lequel je n'arrive pas à échanger plus de trois mots sans avoir une crampe de cerveau tellement je dois réfléchir à ce que je peux bien lui dire.

 

  • Pendant le repas... j'ai le droit à la visite de mes parents, tu ne bois pas trop hein? tu as des voisins sympas? Bref... surveillance familiale en route.

 

Bref ... et j'en passe encore des meilleures... entre les quand auras-tu des enfants ? Et les qu'est ce que t'attends ?

 

J'ai fini finalement complètement bourrée sur un banc du jardin du Château où avait lieu le mariage entrain de raconter ma vie au seul homme intéressant de ma table... naturellement il était homosexuel.

 

Et là je me dis que c'est pathétique, que je suis sur le côté pile de la vie de Bridget Jones, celle qu'Helen Fielding a oublié de montrer, celle que l'on ne veut pas voir... celle qui me ferait déprimer si je n'étais pas autant euphorique en raison de mon changement de vie professionnelle... cette face que l'on ne vante pas dans la vie d'une célibataire, celle que les gens en couple ont oubliés quand ils te disent que la vie de célibatire c'est chouette... cette face que l'on aime ne pas voir et oublier... celle qui nous ramène en TGV du pays des Bisounours. Celles qui nous font penser que nous ne trouverons jamais l'amour, que nous finirons vieille filles... Triste réalité....

 

Voilà ... moi je dis les mariages des amis oui, ceux des cousins et cousines... on évitera dans le futur (ah zut j'oubliais... ils sont tous déjà mariés ou divorcés... reste plus que moi)...

Publié dans My Love Life

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mlle Figolu 09/07/2008 11:01

Hop, hop, hop brigade de l'anti blues bonjour !
Hey ne te laisse pas démoraliser par une bande de vieilles tantes aigries et de cousines jalouse !

Je sais que c'est facile à dire mais les choses arrivent au moment où elles doivent arriver ...
Patience ;) et plein de courage pour cette nouvelle vie professionnelle qui démarre :)

Art Vandelay 09/07/2008 08:40

Salut
le prix brillant weblog a été décerné à ton blog pour sa pertinence...
http://willtopower.over-blog.com/article-21098975.html

Art Vandelay 09/07/2008 08:40

Salut
le prix brillant weblog a été décerné à ton blog pour sa pertinence...
http://willtopower.over-blog.com/article-21098975.html

Miss Gaby 08/07/2008 23:26

Je ne t'ai jamais vue, mais à force de te lire, je suis sûre que tu étais splendide et rayonnante dans une belle robe et des chaussures ultra sexy, et que ça a fait baver de jalousie toutes les vieilles tantes aigries de la noce... Bizzz!

Angie 08/07/2008 20:04

Comme je t'ai dit hier, chaque couvercle a son pot.

Et c'est là, que parfois, on regrette la vie de célibataire... Parfois, quand certaines choses ne peuvent plus être faites lorsqu'on est en couple.

Mais si la vie ne nous mettait pas parfois des bâtons dans les roues, elle serait moins drôle, la vie.