[Rediffusion] - Sekhmet ou sa rencontre du troisième type sac

Publié le par Sekhmet

Il y a quelques temps j'avais participé à un concours... j'avais pas gagné (c'est habituel)... alors je remet mon texte ici même histoire de le partager avec ceux qui ne m'auraient peut être pas suivi chez Angie... :o))

 

 

Y'a parfois dans la vie des choses qui sont inexplicables, des événement incongrus qui vous arrivent et dont vous n'arrivez pas à expliquer les origines. Comme si des forces extra-terrestres avaient décidés de mettre leur grain de sel dans votre quotidien.

 

 

Moi je suis confrontée à ce genre de phénomène, enfin ce sont plutôt mes sacs à main qui sont tous touchés par le phénomène du trou noir ou plutôt du Triangle des Bermudes.

 

 

Je n'ai jamais réussi à m'expliquer la raison mais j'ai beau faire tous les efforts nécessaires, avoir troqué tous mes gros sacs contre des plus petits, de prendre des petites pochettes, de bien regarder ce que j'y mets et comment je l'y mets ; y'a toujours des objets qui réussissent à disparaître.

 

 

Le pire ce sont les clés... on sort de la maison le matin, on les glisse dans notre sac... on arrive le soir à la maison et là on cherche... on fouille on secoue le sac dans tout les sens... on secoue à nouveau... on fouille encore... toujours pas de clés. Ensuite, on fait toutes ses poches, on revient à la voiture... on fouille la voiture... dans le vide-poche sous les sièges avant derrière les sièges ... toujours pas de clés.

 

 

Alors on s'attaque à nouveau au sac à main... on sort tout ce que l'on a dedans... le porte-monnaie, l'agenda, la trousse de maquillage, le petit carnet de notes, les clés, les pré.... Euh les clés... les voilà qu'elles ont réapparues... salopiaudes ...

 

 

C'est comme si elles me narguaient ces garces... car c'est moi qui ai l'air débile maintenant, à genoux devant ma porte d'entrée... entrain de remettre tout mon barda dans mon sac quand le voisin passe devant moi en me demandant si tout va bien... « Oui oui, va bien, le sac m'a glissé des mains » (faut surtout par perdre la face).

 

 

Ce genre de situation est régulière et m'arrive toujours au même moment... quand je cherche les clés de voiture en sortant du supermarché, chargée de mes commissions, quand je souhaite rentrer chez moi et que je n'arrive pas à remettre la main sur les clés de la baraque, qu'il me faut absolument un stylo pour noter le téléphone d'un charmant jeune homme ou que je dois chercher le pass pour rentrer au travail. C'est comme si mon sac, enfin mes sacs - car ils sont tous atteints de ce syndrome - se liguaient contre moi, juste pour m'embêter. A croire qu'ils ont crées une coalition... Sont vivants je suis sûre...

 

 

Alors pour éviter le plus souvent ce genre de situations je prends mes sacs à mains d'une taille relativement petite... avec plusieurs poches de préférence et si possible la petite languette sur laquelle on peu crocher les clés. Cependant très vite la languette ne sert plus à rien, les pochettes s'emplissent de petits papiers collectionnés dans tous les endroits possibles et imaginables et les autres choses nécessaires à ma survie quotidienne se disputent le centre du sac. Simplement, là mon sac prend vite l'allure d'un Ballon de Baudruche au bord de l'explosion. Et là, la recherche des clés fantômes devient encore plus difficile...

 

Alors je le dis haut et fort... les sacs sont des extra-terrestres déguisées qui ont besoin de nous pour survivre et qui ont un humour particulier, ce sont des être vils et méchants qui ont toujours le don de vous faire enrager, arriver en retard ou devoir rebrousser chemin parce que vous êtes sûrs d'avoir oublié quelque chose à maison...

 

 

Je vous assure... la vérité est ailleurs.

 

Ou dans les sacs...

Publié dans Material Girl

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lilith 21/07/2008 22:03

Et je crois même que c'est mon sac qui a demandé tout seul un revolving à mon banquier !!!... Salauds de sacs !!!

liane a2 18/07/2008 01:42

Alors voilà, j'ai eu de terribles représailles de la part des extra terrestres, vendredi dernier, jamais je n'aurais du écrire tout ça sur eux....
Et je tenais à vous présenter mes excuses aussi, car la responsable des orages de la semaine dernière, c'était moi...
Je les ai trop dénoncés, je vous en ai trop dit pour vous prévenir de leurs trucs machiavéliques, mais tant pis, je ne me laisserai pas faire, et je vais vous dire ce qu'ils m'ont fait...

Déjà, vendredi matin, je n'étais pas assez fraiche (bloguer de nuit...) pour aller en ville comme prévu. Avant la pluie. Quand j'ai entendu les orages, je me suis dit qu'il fallait que j'y aille quand même.

La clé de la voiture avait disparu.

J'ai tout de suite compris que c'était eux, car je vous avais écrit la veille. J'ai fait comme si je n'avais pas vu sa disparition de l'étagère où je la pose TOUJOURS maintenant, bien en vue. J'ai fait semblant de vaquer à quelques occupations pour la chercher "mine de rien", et j'ai même décidé de sortir la poubelle !

Et c'est là que j'ai compris, ils avaient ouvert les fenêtres de la voiture, et déclenché les orages... Les DEUX fenêtres largement ouvertes ! Je me suis avancée, ils n'avaient quand même pas osé ! Si... Elle était là, pour bien me faire comprendre leur pouvoir. Ils avaient mis la clé sur le contact...

gazelle 17/07/2008 12:24

NOUVEAU BLOG, l'ancien est planté....


http://unefilleordinaire.net/

Mimi 15/07/2008 18:29

Je suis passée par là par hasard, mais je trouve l'article excellent.
Moi-même étant frappée par la malédiction du sac maudit, je te comprends et compatis avec toi. Et puis un jour, j'ai compris, il y avait un trou au fond de mon sac!
Bonne continuation.

lobita 14/07/2008 11:40

chez moi c'est plus compliqué: chacun de mes trousseaux de clé a son caractère. Les clés de chez moi, par exemple, sont sages et disciplinées. Celles de locaux où je travail sont littéralement infernales...