C'était peut être trop beau pour être vrai...

Publié le par Sekhmet


Ben voilà, l'histoire était peut être trop belle pour être vraie... finalement c'est à croire que quand une chose bien m'arrive y'a toujours un hic et là ... ben le hic est survenu ce samedi.


Vous allez finir par croire que je suis une Mythomane de première catégorie car à peine je vous parle d'une jolie histoire voici qu'elle trouve une fin dans le billet d'après...  ou sinon vous allez croire que je me fais des films... mais je vous assure que non, ma vie est simplement une constante de rebondissements aussi inattendus les uns que les autres... à croire que je suis faite pour vivre dans l'inconstance, le rocambolesque ou l'instabilité...


 


Eh oui, quand j'avais tout prévu pour passer un week-end en amoureux et que nous avions 48 heures pour être ensembles je me suis vue confrontée à un nouveau revirement de situation dans ma vie ...


J'en ai la preuve maintenant... une Bridget n'est pas faite pour être en couple... ou pour être dans une relation stable. Et je suis une Bridget ... claire et nette. Les hommes sont et restent une enigme pour moi, même quand ils s'ouvrent au grand jour...


Enfin voilà... je vous plante le tableau et je suis sincèrement désolée pour toutes celles qui croyaient qu'enfin ma vie allait changer. Vous allez devoir faire avec mes aventures de célibataires encore un moment... pfff... ça va bientôt devenir ennuyant tellement ça devient récurrent.


Mais quoi ? Que s'est-il passé vous allez me dire ? Ben voilà... je vous plante le tableau, je vous explique...


Samedi je suis allée réveiller l'homme en question après avoir fait les courses et préparé mon appartement en vue de passer notre petit week-end en amoureux... tout était prêt, tout était fait pour passer les meilleurs moments.


Et là j'arrive chez lui, on discute, on rigole jusqu'au moment où vient le moment fatidique et qu'il prend le taureau par les cornes pour me dire la belle et fantastique phrase que nous adorons tous et toutes entendre... « écoute, il faut que je te parle »... Aie ... j'aime pas ça.


Et là, assise sur la chaise de sa cuisine, j'ai le droit au discours suivant  (en résumé car la discussion à tout de même duré 4 heures)...


Ces derniers temps il avait remarqué que je m'attachais beaucoup, que je tombais amoureuse et que, manifestement, j'allais plus vite que lui au niveau sentiments. Qu'il essayait toujours de trouver une stabilité dans sa vie et qu'il n'y arrivait pas et que, malgré le fait qu'il m'adorait et qu'il avait des sentiments pour moi, il était incapable de savoir exactement où il en était, quels étaient ses sentiments. En résumé il ne voulait pas me promettre des choses qu'il ne pouvait pas tenir, qu'il préférait prendre un peu de distance pour remettre de l'ordre dans sa vie, dans son divorce et qu'il voulait pas me faire du mal gratuitement.


Après une discussion de plus de 4 heures avec lui je dois avouer que malgré ma tristesse et le fait que j'avais terriblement mal au cœur et à l'égo, je ne peux pas lui en vouloir car il a fait preuve d'une honnêteté comme je n'en avais jamais rencontré.


Il m'a encore répété à plusieurs fois que je ne devais surtout pas chercher l'erreur chez moi car il savait pertinemment que j'allais le faire. Que le problème résidait seulement et uniquement chez lui.


Après être sortie de chez lui fallait que je parle et me suis rendue tout de suite chez une amie qui a eu le droit à tout le scénario en direct... et connaissant bien mon passé sentimental elle m'a dit quelque chose de très juste en me disant que « pour une fois » j'étais tombé sur quelqu'un qui respectait les sentiments que j'avais pour lui, que nous étions probablement pas prêts au même moment et que le temps nous en dirait plus. Et même si, dans le futur , il s'avérait que notre relation était belle et bien finie il a, par son geste, mis un terme à un cercle vicieux dans lequel je me trouvais qui est de tomber sur des hommes qui n'avaient pas de respect pour les sentiments que j'avais pour eux.


Alors, où en sommes nous à l'heure actuelle ? Ben nous avons décidés de nous laisser quelques jours pour lui laisser le temps de faire le point tout en nous disant que nous devrions nous revoir pour le cours de salsa de dimanche prochain.


Mais vous savez le pire dans cette histoire c'est que, même si je sais que je ne devrais point me prendre la tête et me remettre en question, je n'arrête pas de me poser des questions, de me demander pourquoi quand je tombe sur un type bien et honnête il n'est manifestement pas prêt à construire quelque chose avec moi....


Et, en plus, comble du comble, je me demande comment ça va se passer pour la salsa, car fondamentalement je n'ai pas envie de perdre le partenaire de salsa extraordinaire qu'il est...


Publié dans My Love Life

Commenter cet article

Framboiseviolette 17/12/2008 11:28

J'espère que ça va mieux pour toi. Ne te laisse aps aller, redresse la tête, respire un bon coup ! et fais la fête pour la fin de l'année
et même si tu n'as aps envie...force-toi un peu, qui sait ce qui peut arriver ...

ZesteDeCitron 02/12/2008 10:22

Je viens aux nouvelles ... en espérant que tout va pour le mieux pour toi =) ...

Angie 11/11/2008 21:23

Ma douce, quand tu auras fini de te cacher je ne sais pas où, tu viendras chez moi avant jeudi. Y a un concours avec un bô cadeau à la clé. Tellement pour la working girl que tu es et qui irait tip top avec ton iPhone.

Lyanne 08/11/2008 10:26

Donc ce n'est pas une fin... !
Touche pause plus que touche stop...

A toi de voir autour de toi les histoires des autres qui peuvent être le meilleur reflet de la tienne... Car on va te dire fais ci ou fais ça... Je suis dans une touche pause aussi, pour éloignement géographique.
Mais j'ai eu une touche pause d'1 mois déjà, juste avant, sans éloignement géographique du tout, et qui n'était due qu'à mon impatience je pense ! J'ai insisté, avec une simple patience, l'assurance de ma confiance et de ma foi comme quoi on ne pouvait pas risquer de passer à côté l'un de l'autre...

J'ai aussi une amie qui vit enfin en couple, après 8 ans passés pour qu'il règle un divorce pas encore fini d'ailleurs... Des pauses ils en ont eues aussi.

Art Vandelay 03/11/2008 20:12

C'est peut être un regard extérieur que je porte, mais selon moi, il est évident que le problème ne vient pas de toi...
En aucun, tu dois remettre tes qualités de femmes ou de femmes en couple. Tu dis qu'il ne veut pas construire avec toi alors qu'il n'a plutôt pas envie de construire tout court pour l'instant. Son divorce doit bien lui prendre la tête. Et il doit en plus gérer ses filles et son boulot.
Moi, je n'ai que le boulot et la femme à gérer et c'est déjà difficile...
Tu es quelqu'un de bien, intéressante et drôle... Le prochain va arriver bientôt et tu oublieras vite celui-ci. T'inquiète pas ma grande...