HOME ou la polémique du vouloir être parent !!

Publié le par Sekhmet

 

Chacun d'entre nous en a, au moins entendu parler, la plupart l'a même vu. Je parle du film HOME, le chef d'œuvre de Yann-Arthus Bertrand. Naturellement que ce film a non seulement comme but de nous montrer la terre vue du ciel mais à surtout la prétention de vouloir nous ouvrir les yeux sur les problèmes que cause notre surconsommation et la pollution générée par l'homme.  Les conséquences sur la planète sont, en effet, désastreuses et parfois le film se veut moralisateur.

 

Il en reste pas moins qu'il ne laisse personne insensible et qu'il fiche un bon coup dans le ventre. Dès lors cela devient encore moins étonnant quand ce film provoque des discussions à chaque table, à chaque coin de bar, à chaque machine à café de société. On en fait parti, on le met nous-mêmes sur le tapis et on a chacun notre idée sur la question.

 

Le film fait débat entre ceux qui le voient comme une propagande politique pro-verts, d'autres (comme moi) qui le voient comme un message d'avertissement à la terre entière pour nous faire ouvrir les yeux sur ce que nous sommes entrain de faire et d'autres qui le voient comme un avis prémortuaire de la terre.

 

On a tous nos idées, on a tous notre point de vue. Entre ceux qui auraient encore envie de changer le monde et qui élaborent des théories pour le faire mais qui se sentent souvent un peu faibles dans le combat et laissent vite tomber l'idée et ceux qui développent plutôt la théorie du chaos et de la fin du monde, souvent les discussions font rage.

 

Là où la discussion deviendrait très vite houleuse et voir malsaine c'est quand on laisse entrer l'émotionnel dans la discussion comme ce que j'ai vécu dernièrement avec mon meilleur ami. En effet, la discussion, qui avait pourtant bien commencée et qui s'annonçait plutôt soutenue et intéressante, a soudainement dévié lorsque mon meilleur ami s'est exclamé, « finalement je suis bien content de ne pas avoir de descendance car ça serait un acte complètement inconscient et égoïste de choisir de mettre un enfant au monde avec ce qui l'attend ». Au départ je me suis tue et j'ai laissé la discussion continuer.

 

Quand j'ai vu que cette problématique revenait régulièrement sur la table et qu'il s'avérait que ce qu'il avait dit auparavant était, encore, soutenu par une femme, j'ai piqué la mouche et j'ai explosé en disant que je les remerciais de me faire culpabiliser de vouloir des enfants. Qu'il me semblait qu'ils voulaient dire que les personnes qui choisissent d'avoir des enfants actuellement sont égoïstes et inconscients... et que cela me faisait d'autant plus mal que ça venait d'un homme homosexuel et d'une femme qui est mère de deux magnifiques enfants. Que j'avais constaté que les personnes qui faisaient ce genre de reflexions étaient souvent des gens qui avaient soit la chance d'avoir des enfants, soit qui ne pouvaient ou ne voulaient en avoir.

 

Et là je me suis posée de nombreuses questions.

 

Fondamentalement il est vrai que les enfants ne naissent pas dans un monde qui est sain et qu'il est prouvé que, même si on éliminait toutes les émissions polluantes d'un coup on subirait encore pendant quelques années les conséquences des erreurs commises plus tôt.

 

Fondamentalement il est vrai que j'aurais préféré que mon enfant puisse vivre dans un monde qui ne connaisse ni guerre, ni pollution, ni grippe H quelque chose, ni surpopulation, ni famine.

 

Fondamentalement il est vrai que j'aimerais pouvoir dire que les enfants de mes enfants ne vivront pas dans un monde où on risque plus de mourir d'un cancer que de vieillesse.

 

Eh oui j'aimerais un monde meilleur et je suis consciente que je ne pourrais offrir le meilleur environnement à la génération suivante... mais suis-je pour autant inconsciente et égoïste de vouloir un enfant, au plus profond de mon être ?

Suis-je quelqu'un de mauvais par le seul fait d'être une femme normalement constitué qui a envie de porter un petit être en son chair ?

Suis-je à blâmer parce que je veux simplement être une maman ??

 

Va-t-on devoir prochainement se justifier de vouloir être, simplement, parents ??


 

Publié dans Mes reflexions

Commenter cet article

Art Vandelay 10/07/2009 09:43

Je ne l'ai jamais vu mais il a l'air bien en effet. Moins scientifique et plus humain que le film de Al Gore.
Mais c'est vrai que je suis un peu tirailler entre mon envie d'avoir des enfants et ma réflexion me disant de ne pas faire subir ça à la Terre, l'humanité et surtout au futur hypothétique enfant...

Sekhmet 10/07/2009 14:14


Il est bien... à voir absolument.


annick 23/06/2009 16:17

heureusement qu'il y a des égoïstes pour faire des enfants, sinon qui paiera ma pension? je rigole! évidemment que non, tu n'es pas une personne mauvaise parce que tu veux faire des enfants. de tout temps, faire un enfant est un acte "égoïste" mais c'est un égoïsme tout à fait louable. des guerres, des famines, des maladies, il y en avait déjà avant nous, il y en aura après nous... ce n'est pas le fait de faire ou non des enfants qui changera quoi que ce soit.

Sekhmet 23/06/2009 17:23


Ben comme tu dis... et de ne pas faire d'enfants c'est le désastre social. Personne pourra payer les rentes de vieillesse et les personnes agées se retrouveront dans
une situation sociale épouventable ... bref... alors oui je veux des enfants.


ZesteDeCitron 23/06/2009 11:57

On fait un enfant par amour et parce qu'on veut transmettre quelque chose ... et non pas égoïsme ... les gens sont d'un cliché ! ...

Sekhmet 23/06/2009 11:58


Merci petit zeste... j'ai exactement cette théorie, cependant je suis aussi confrontée à l'horloge biologique depuis quelque temps et elle tique fort... Bisous à toi
!!!