[Concours] - Ma Moumy ou le paroxysme de la garçonne....

Publié le par Sekhmet

Aujourd'hui je participe au concours de la pestouille [une petite peste fort sympa], sur le thème des années folles en vue de répondre à la question « qu'elle garçonne êtes-vous » ... Alors j'ai pris l'occasion de vous parler de ma grand-mère... ah ma grand-mère ... quel poème cette femme.

 

 

Née en 1912 dans les beaux quartiers de St Petersburg [oui oui en Russie, le pays des tsars et des Trojkas] elle a du, comme petite fille, subir l'exil, l'exil de sa famille pendant la révolution bolchévique. Petite elle avait déjà la responsabilité de ses petits frères et sœur. Elle a grandi très vite, trop vite ma moumy a moi. Elle dut se faire une raison quand son père l'a emmené dans les pays baltes pour la présenter à son futur mari auquel elle était promise. Aucune possibilité de se défendre en 1928 quand on n'a que 16 ans. Qu'à cela ne tienne, elle n'allait pas se laisser faire... elle a gagné son indépendance, elle a géré son domaine telle une femme d'affaire, à fait tourner des têtes et des hommes sur la piste de danse... jusqu'au jour où la deuxième guerre mondiale a éclaté et elle s'est échappée... échappée de cette prison dorée. Rentrée sur Paris où se trouvait toute sa famille elle était de toutes les soirées, de toutes les fêtes, s'amusait, faisait la fête ...

 

Pour tout dire ma grand-mère aimait faire la tournée des grand ducs, elle adorait briller. Ma grand-mère était une adepte du bling bling avant l'heure. Strass et paillettes faisaient parti de son quotidien. Et tous les hommes étaient à ses pieds. Mais aucun n'était assez bien pour elle jusqu'au jour où elle jeta son dévolu sur ce qui a été pendant des années mon grand père, celui que je considérais comme tel, n'ayant jamais connu le vrai... C'était un américain, une tête, une grosse tête, un ambassadeur... alors Moumy se mua en parfaite femme d'ambassadeur, en Egypte, en Italie et ailleurs elle fut la parfaite maitresse d'une grande maison, menait son personnel d'une main de fer, toujours aussi indépendante, toujours aussi forte, une vraie garçonne ma grand-mère.

 

Alors moi je la regardais tel un modèle, toujours classe, parfaitement habillée avec ses tailleurs faits sur mesure. Je dansais au milieu de ce grand salon dans leur appartement parisien, je passais des heures à l'écouter parler des bals et autres festivités organisés dans les plus belles maisons d'ambassadeurs.

 

Je vivais une vraie vie de princesse qui pourtant était rythmée au son des phrases clés qu'elle me répétait sans cesse. Des phrases type « les hommes sont là pour ton plaisir ma chérie, ne compte jamais sur un homme pour te faire avancer dans la vie » ou « tu ne peux avancer que par tes propres moyens » ou encore « pendant la vie faut se battre pour ses convictions, ses envies ». Alors j'ai grandi avec cette idée, ce bagage exceptionnel qu'elle ma transmis, le pouvoir d'être indépendante et de ne pas avoir besoin de quelqu'un d'autre.

 

Résultat des courses je suis seule, dans ma vie privée comme professionnelle et à force de ne compter que sur moi-même je suis devenue une vraie garçonne... alors pour cela je dit « Merci Moumy » ou pas !!!

 

Publié dans That's me

Commenter cet article

Apollone 04/08/2009 11:27

Elle est belle ta moumy!!! Elle a du en faire tourner des têtes hein ;-)

Sekhmet 04/08/2009 19:21


ça tu peux le dire... Merci pour elle


NeuNeu 03/08/2009 22:41

Ouais ouais je sais... j'aime bien les Lions... ca serait con de me piéger moi même hein...

Sekhmet 03/08/2009 23:22


c'est pas faux...


NeuNeu 03/08/2009 22:07

D'accord :)

Je vire mes pièges à lions alors^^

Sekhmet 03/08/2009 22:35


t'as été rapide...


NeuNeu 03/08/2009 21:12

Bien, ma grand-mère paternelle était alcoolique, raciste et violente en fait. Sachant que mon père s'est marié avec une kabyle, autant te dire que les relations n'ont pas été très soutenues...

Sinon, côté maternelle, était très gateau, mais c'est la culture qui veut ça, toujours proche de tous ses petits-enfants... Je restais tous les étés avec elle quand mon oncle, qui vivait avec elle, partait en vacances. C'pour ça que je gardais le chien dont je parle dans mon dernier article.

Sekhmet 03/08/2009 21:59


je vais aller voir ça...


NeuNeu 03/08/2009 21:07

La mienne n'en n'avait pas vraiment, mais elle était géniale quand même... Pas du tout dans le même genre de génialissitude.

Sekhmet 03/08/2009 21:10


En règle générale les grand mères sont géniales... la mienne n'étais pas une mami gâteau... au contraire elle était plutôt intransigeante, forte et n'était pas très
pro-calins... mais elle m'a quand meme beaucoup apporté...