Film ou les confessions d'une accro à la Chicklit /ou aux Chickfilms

Publié le par Sekhmet

Je sais j'ai un peu de retard... j'avais prévu ce billet il y a quelques temps déjà mais bizarrement je l'avais perdu dans les méandres de l'informatique. Mais bon, ça ne change rien au principe... juste que j'ai du retard sur un éventuel Buzz...

 

Une amie et moi, vu que nous n'avions ni l'une ni l'autre un plan, avons décidés de nous faire un ciné et nous sommes assez rapidement tombées d'accord pour aller voir les confessions d'une accro du shopping. Déjà ça m'arrangeait car je n'avais aucune envie de me taper du lourd que cela soit d'un point de vue intellectuel ou visuel. Alors un film léger dans la trempe du Diable s'habille en Prada n'allait pas faire de mal...

 

Nous étions sûres de bien nous amuser... car finalement c'est quoi l'histoire de ces films?? Une fille pleine de défauts [sauf physiques naturellement, car si en plus elle était grosse et moche elle serait juste bonne à jeter à la poubelle] qui tombe sur un type bien sous tout rapport qui a réussi sa vie et, comble du bonheur, est célibataire et prêt à rencontrer la femme de sa vie [ne vous emballez pas... ce n'est qu'un film].

 

Naturellement le jour où ils se rencontrent elle arrive encore à se ridiculiser, pendant tout le film elle lui ment à longueur de temps... Naturellement, je me répète, ce n'est qu'un film, car dans la vie réelle il faut par rêver, quel beau jeune homme nous tendrait un billet de 20$ à un stand de hot dog pour que l'on puisse assouvir notre addiction au shopping ? Aucun. Quel est le jeune homme qui serait encore d'accord de nous accepter dans sa vie après qu'on ait mit en péril son job, son honneur et sa réputation ? Naturellement, à nouveau aucun !!

 

Alors on l'adore cette fille car elle nous ressemble, à vouloir acheter sans avoir de l'argent, à se planter honteusement devant une vendeuse parce que la carte est bloquée. On l'adore car on se retrouve en elle. Comme on se retrouvait en Bridget qui cumulait les erreurs de goût et les faux pas... car elle nous fait penser que si ça peut marcher pour elle ça pourrait le faire pour nous aussi.

Mais on la déteste tout autant... oui on la déteste car finalement elle se sort des mauvais pas par une pirouette et tout rentre dans l'ordre... parce que la vie semble finalement si facile et si rose et enfin, parce qu'elle décroche le gros lot à la fin et que cela nous laisse avec nos défauts et nous rappelle à quel point nous sommes stupides d'y avoir cru ne serais-ce qu'un dixième de microsecondes.  Eh oui... ce n'est qu'un film... dur réalité.

 

Je suis peut être masochiste, mais j'adore ce genre de films et je les regarderais encore et encore... car au fond... un happy end à l'américaine, bien mielleux, sirupeux et tout doux... ça nous fait toutes un peu rêver.

 

Quand on est sortis du film avec mon amie... j'avais le sourire aux lèvres et j'avoue avoir passé un excellent moment.

Publié dans Mes coups de coeur

Commenter cet article

Catherine Luna 28/07/2009 19:44

parfois de la légèreté fait du bien au moral, mais à l'âme aussi...^_^

Sekhmet 29/07/2009 08:09


L'insoutenable légéreté de l'être ... tiens je connais...


Nancy 17/07/2009 11:21

Ce film est sur ma liste !!
J'ai trop envie de le voir!!
bisouuuus

Sekhmet 19/07/2009 20:25


Je peux te le conseiller ...


Océane 17/07/2009 00:02

Marrant comme tu en parles, je suis assez d'accord, avant tout c'est un divertissemnt ! mais les bouquins sont mieux !

Sekhmet 17/07/2009 08:24


Oui entièrement d'accord aussi... bon c'est assez rare à mon goût de trouver un film qui soit réellement parfaitement adapté, voir meilleur, que le livre. Bon ça
arrive mais c'est rare..


emanu124 16/07/2009 23:18

Je croyais que tu avais arrêté. Pendant un bon moment ton blog ne bougeait plus du tout...

Sekhmet 17/07/2009 08:25


Oui j'ai fait une pause blogosphérique pour me concentrer sur ma carrière professionnelle... faut c'ki faut dans la vie.


emanu124 16/07/2009 22:56

J'ai réussi à lire 3 bouquins de chick lit : Bridget Jones, L'accro au shopping et le diable s'habille en Prada (j'ai vu le 1 et le 3 en film aussi).
Avec ça mon chicklitomètre est au maxi.
Je crois que je ne pourrais plus rien avaler de plus..

Sekhmet 16/07/2009 23:05


hé hé hé Manu... fait trop plaisir de te voir commenter par ici. Pour moi c'est ma parfaite littérature de vacances (enfin depuis longtemps je n'ai plus eu de
vacances....)
Enfin merci en tout cas d'avoir fait signe...