[Week-end] – de la nostalgie, la fin du monde et des chaussures

Publié le par Sekhmet

Quelques notes pour retranscrire ce merveilleux week-end passé en compagnie d'une non moins merveilleuse amie...

 

Vendredi

 

Arrivés à Lugano nous avons pris possession de l'appartement mis à disposition par mes amis tessinois. Après un bon verre partagé avec eux nous avons pris le train pour nous rendre à Locarno.

 

Dans le train je regardais avec inquiétude le ciel qui n'avait manifestement guerre envie de me rassurer... orages, pluies plus ou moins fortes. Grrr... j'essayais de me rassurer en regardant les prévisions sur mon iphone... bizarrement il devait être corrompu car il m'annonçait un temps de m**** sur tout le tessin sauf sur locarno... quel menteur. Arrivés là-bas il faisait moche.

 

On a tentés de manger sur un terrasse, sous un parasol... nous y somme restés 10 minutes et avons continués dedans... je regardais dehors avec toujours autant d'inquiétude mais excitée comme une puce... j'allais enfin voir Gloria Estefan sur scène... la Gloria qui a rythmée plus de 20 ans de ma vie et qui la rythme toujours aujourd'hui.

Arrivés sur la Piazza grande de Locarno nous nous sommes affublés d'un sac à poubelle avec capuche... c'est moche mais ça garde au sec... et très bien même d'ailleurs [ton étonné]...

 

Le concert était superbe... Gloria, qui est toujours aussi belle, à été transcendante et fantastique et ce fut un grand moment de Nostalgie, toute ma jeunesse, toute mon adolescence revenait à la surface.. surtout quand elle a entonné ces chansons là ...

 



et

 

 

Le retour s'est fait sous une pluie battante et quand nous sommes arrivés à lugano nous avons affrontés les déluges du jugement dernier... je vous assure Noé il aurait vu ça il aurait sorti ses clous et son marteau fissa ... et aurait directement commencé à construire sa barque.

 

Couchés ... nous n'avons pas demandés notre reste à Morphée quand ce dernier est venu nous chercher.

 

Samedi

 

Samedi matin, quand j'ai levé les yeux au ciel le soleil radieux me faisait la nique et me narguait depuis son arrière plan bleu azur l'air de dire... mais oui je suis à nouveau là ! Ouaip avec un jour de retard... Gloria Estefan sans pluie ça aurait été nettement mieux je dois dire.  J'avoue une légère frustration...

 

Mais bon, tant mieux si il était là l'autre jaune là croché sur sa toile bleue... nous avons ainsi pu prendre le bateau et aller manger dans le pittoresque village de Gandria (voir photo)... charmant y'a rien à dire... et terriblement romantique. Grrr... ça manquait en hommes par contre... [frustration bis]...

 

Par la suite nous avons fait le tour des magasins de Lugano... et je suis restée scotchée, collée et agrippée aux magasins de chaussures... Toutes plus belles les unes que les autres, dans des couleurs acidulées, roses, violettes, parmes, prunes, rouges, bleues... Argh... un pur régal pour les yeux... et une envie terrible d'acheter. J'ai juste freiné mes envies et j'ai dit que non .... [frustration ter]... et maintenant faudra que j'y retourne... rien que pour les chaussures.

 

Le soir nous nous sommes mises sur notre 31 ... si on ne le fait pas à Lugano alors où ? On a mangé sur la place principale de la vieille ville... une belle vieille ville. Magnifique. On aurait pu se croire en Italie, l'ambiance italienne avec les règles et structures suisse. J'adore.


Dimanche...

 

Levées à 9h00 nous avons pris la route à dix heures. Nous étions décidés de ne pas passer par le Tunnel et de prendre un col. Eh oui j'ai une décapotable... c'est pour en profiter à fond non ?? Autant rouler cheveux aux vents. Alors voilà nous nous sommes attaqués au premier col croisé...

 

Quelques centaines de mètres plus haut, pour ne pas dire milliers, nous débarquons telles deux touristes moyennes au plein milieu d'une buvette d'un col enneigé. Nos petites robes en lin et nos tongs faisaient tache entourés de gens habillés soit chaudement, soit en cyclistes [car y'a des oufs qui se font des cols entiers à vélo... si si je vous jure .... Ce sont des malades] et de motards...

 

Nous avons découvert qu'un col était un lieu de drague extraordinaire... c'est un concentré de testostérone, soit cyclistes soit motards. Que de beaux gars... bien de leur personne qui regardaient, effarés mais curieux deux jeunes femmes légèrement vêtues se promener en tongs dans la neige... gelées mais effet garanti... A noter pour plus tard... Pour draguer : ne plus aller en discothèque - alles se faire un col.

 

Finalement je suis revenue à la maison... avec des coups de soleil irréguliers [merci la décapotable] et j'ai l'air d'un dalmatien. Le Solarium va être de rigueur.

 

 

Commenter cet article

Catherine Luna 28/07/2009 19:51

J'adore ta formule : "je vous assure Noé il aurait vu ça il aurait sorti ses clous et son marteau fissa... " !!! ^^

Hé oui, là-haut sur les cols il n'y a pas qu'Otzi congelé hé héhé ^_^

Sekhmet 29/07/2009 08:10


;o)) MERCI


Angie 20/07/2009 19:51

Gloria Estefan était en concert en Suisse et je le savais pas ?

Merde, j'ai loupé ça. J'aurais tellement voulu la voir.

Sekhmet 20/07/2009 20:46


Elle était superbe ... malgré la pluie... juste exceptionnelle. Je crois que j'ai eu l'occasion de voir enfin une des rares stars qui a rythmé toute ma vie... un grand
moment pour moi.


mademoiselle mimo 20/07/2009 11:08

Gloria estefan... ça me rappelle aussi mon enfance et les vacances dans mon ile...
Sympa ce petit weekend!

Sekhmet 20/07/2009 14:41


oui c'était cool
Les chansons de Gloria ont marqués tout une enfance... et je ne parle pas de Dr. Beat et autre Conga sur lesquels j'ai dansé lors de mes premières boom