Envolez-moi ... mais pas n'importe comment !

Publié le par Sekhmet

airplane_by_Julasik.jpgDepuis que je travaille avec l’étranger, je voyage beaucoup ! J’ai calculé que, rien que l’année dernière, j’ai passé près de 10 semaines dans des hôtels divers et varié et pris près de 20 fois l’avion. Je me suis aussi rendue compte que dès le 2 septembre j’allais m’engouffrer dans pas moins de 14 avions différents et ce jusqu’à la fin de l’année.

 

Voyager veut dire s’organiser, avoir parfois les nerfs solides et souvent de la patience.  Quand on prend l’avion aussi souvent on commence à avoir des automatismes et des habitudes que l’on acquiert par expérience.

 

C'est la raison pour laquelle je me suis créé mon propre guide de survie. Mes petites règles et habitudes que j'applique à chaque fois que je foules le sol d'un aéroport. Et vous savez quoi, depuis je suis nettement plus zen quand je prends l'avion !! Difficile à croire, mais vrai !

 

Depuis les années où les aéroports sont devenus mes meilleurs amis j’ai appris :

 

A ne jamais m’y rendre en voiture et toujours organiser mon transfert de manière à ne pas devoir conduire moi-même. Dans un premier temps, le parking ça coûte cher et bon, on ne pense jamais à l’état dans lequel on sera au retour ! Prendre la voiture après une journée de voyage dans les dents c’est prendre un risque inconsidéré.


A ne jamais arriver 3 heures avant à l’aéroport. Que ça ne servait à rien. Arriver aux check-in bagages une heure avant est largement suffisant. Cela permet d’enregistrer, de passer la sécurité de boire un café et de fumer la dernière clope avant l’appel vers la porte d’embarquement !


A faire attention aux personnes qui me précèdent au contrôle sécurité… familles désorganisées = pô bien … hommes d’affaires = bien !! Comme dans Up in the Air quand George Clooney se met derrière les hommes d’affaires asiatiques, je repère la meilleure file. En effet, l’habitude de voyager nous entraine à ne prendre que ce qui est rapide à enlever et qui ne dépasse pas la quantité autorisée, efficace et efficient !


A repérer la porte d’embarquement de mon vol avant de faire quoi que ce soit d’autre. Selon les aéroports vaut mieux savoir dans quelle direction se mouvoir au moment de l’embarquement… partir en sens inverse risque d’être compliqué. Vous ne me croyez pas ?? c’est que vous n’avez encore jamais transité par Schiphol !


At_the_airport_by_deoroller.jpgA éviter les transits par Londres, Paris et Francfort. Francfort parce que l’aéroport est tellement grand que si vous avez moins de 90 minutes pour le transfert ça équivaut à mission impossible ! Londres parce que s’il y a un risque d’attentat à quelque part dans le monde, tout l’aéroport est paralysé et vous pouvez juste oublier votre correspondance. Paris, car seulement si vous avez de la chance vous réussirez à éviter une grève quelconque ! Si vous n’avez pas le choix, ben reste plus qu’à espérer que tout aille bien.


A ne pas me lever au moment où l’hôtesse annonce l’embarquement. Non sérieusement à quoi ça sert de vouloir se précipiter dans l’avion, être le premier assis et attendre que les derniers soient arrivés ? Dans un premier temps ça oblige à faire la queue, car depuis le moment ou l’hôtesse annonce l’embarquement imminent et le moment où il a effectivement lieu s’écoulent facilement 15 minutes. Ensuite ça pousse pour donner son ticket et finalement dès que vous êtes dans les couloirs de l’avion et que vous voulez mettre vos affaires dans les porte-bagages y’a des dizaines de personnes qui ont une envie folle de vous passer par-dessus et de vous assommer à coup de trolley. Non, sérieusement, mieux vaut être le dernier, arriver tranquillement, sans personne qui pousse derrière vous… et dès que votre royal postérieur aura touché les sièges, entendre le chef de cabine vous souhaiter la bienvenue à bord.


A ne pas me lever au moment où l’avion a touché le sol ! Tout comme le point précédent. Sauf si vous avez un transit chronométré je ne comprends pas cet empressement à sortir de l’avion. Debout, même avant l’extinction des feux de sécurité, certaines personnes sont prêtes à tout pour être les premières sur le départ. Petit plaisir personnel : quand je retrouve ces personnes en train d’attendre leur bagages à la collecte et que je leur passe sous le nez avec mon trolley de cabine.

 

 

Oui, passer une bonne partie de l’année dans les aéroports apprend à l’animal que nous sommes à s’adapter à son environnement. Depuis que je voyage beaucoup, ma valise s’est réduite de 2/3 et la quantité de vêtements et de chaussures que je prenais avec, de moitié. Et même comme ça il m’arrive de me dire, à la fin, que j’ai trop pris !

 

 

Enfin prochainement je vous parlerais des Hôtels…

car là aussi, à force, on apprend et on tire des conclusions !

 

Photos:

1) Airplance by Julasik - Deviantart

2) At the airport by deoroller - deviantart

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans Mes Voyages

Commenter cet article

Vincenzo 18/08/2011 19:35



Quelle chance,


les voyages forment la jeunesse,


trop de voyages forge la sagesse..


 


Je suis d'accord sur ces tips


sauf pour francfort, où j'ai transité en 35 minutes..


en prenant un métro.


 


Bons voyages


 


Amicalement Votre


Vincenzo



Sekhmet 18/08/2011 21:35



Au fait Francfort a en effet eu la bonne idée de mettre un metro et heureusement car cet aéroport est juste immense.



BENISSA 18/08/2011 17:32



100% d'accord avec toi sauf que Paris... pour nous c'est un peu obligé. Pas Air France en tous les cas car grève des agents d'aéroport plus grève des employés Aif france, c'est la totale.
 Je ne me lève pas non plus la première: le seul ennui c'est que parfois, quand on arrive en dernier dans l'avion, il n'y a plus de place dans le coffre au dessus de sa place...
L'expérience, il n'y a que çà de vrai! Sinon, comme je ne prends l'avion que pour les vacances, dès que je suis sur le chemin de l'aéroport, je suis déjà en vacances dans ma tête et çà c'est
TOUJOURS agréable!



Sekhmet 18/08/2011 21:38



Paris est le pire pour moi de ce que j'ai nommé. Entre les grèves et les valises qui ne suivent pas y'a toujours une merde....



broisha 18/08/2011 13:28



oula ça fait des années que je n'ai pas pris l'avion...


Par contre, le truc de ne pas se lever en premier est valable presque partout  et je l'applique aussi ^^)



Sekhmet 18/08/2011 21:43



T'as totalement raison !!



Gaëlle 18/08/2011 11:14



J'ai pas pris l'avion 20 fois dans l'année, mais plutôt 20 fois dans ma vie. Et je commence à développer certains automatismes aussi. Je ne presque que pour des voyages, donc valise oblige, on
apprend à répartir ses affaires et ses vêtements (avec le bagage à main ou la valise du chéri), car parfois, elles n'arrivent pas justement les valises ! Merci pour tes conseils en tout cas :)



Sekhmet 18/08/2011 21:45



Répartir les vêtements ça j'aurais du le dire. Prendre le nécessaire en cabine quand on met la valise en soute et qu'on transite.. nécessité !!!



Memy 18/08/2011 09:33



Je voyage peu, mais pourtant j'ai les mêmes automatismes que toi (sauf pour le trajet jusqu'à l'aéroport, où là on ne peut pas vraiment faire autrement - et où on ne paye pas de parking),
certainement du fait de vivre avec quelqu'un qui lui passe la moitié de sa vie dans un avion...



Sekhmet 18/08/2011 09:49



Je pense en effet que d'être avec une personne qui à l'habitude de voyager fait la différence. Mais parfois quand je vois certaines personnes et leur désorganisation
ben... ça fait peur !