Je suis une femme... et fière de l'être !

Publié le par Sekhmet

femme__by_cherrycrushx-d32jmjs-copie-1.jpgCes derniers temps j’essaie pas mal de comprendre qui je suis, ou je vais, dans quelle étagère. Sérieusement je sens le titre de quadra se rapprocher à grands pas et naturellement qu’à l’aube de la quarantaine on ne peut pas s’empêcher de faire le point. Eh oui j’assume mon âge et sans aucune réticence. Et même si je n’ai que 36 ans je n’ai aucun scrupules de dire que je suis une future quadra, inéluctablement je vais y arriver. Alors pourquoi se voiler la face….

Dans ma vie, j’ai été beaucoup de femmes et je le suis encore… je ne suis pas une dualité de personnages mais clairement une pluralité.

 

Y’a cette femme qui, depuis qu’elle est petite, a toujours su qu’elle voulait faire un métier fabuleux, qu’il l’emmènerait dans des palais d’argents à la rencontre de princes. Cette femme c’est moi, celle que je suis devenue, simplement les palais d’argent sont devenus des tours de verres et les princes charmants des hommes d’affaires aux dents longues… oui, comme je l'ai déjà dit à plusieurs reprises, je suis avant tout une femme d’affaire !

 

Y’a cette petite fille qui s’entourait de nombreux amis pour jouer à la dinette… Cette petite fille n’a pas changé, simplement elle a beaucoup plus d’amis et les tasses de thé en plastique ont étés remplacées par des verres de vin … J’ai des amis fabuleux, que dis-je, merveilleux. Ils viennent, ils repartent mais chacun d’entre eux me laisse une trace indélébile. Mes amis sont mon oxygène dans ma vie quotidienne et me permettent de lâcher la pression. J’aime sortir avec eux … rigoler et refaire le monde. Ils sont ma vie, ma famille… Je suis aussi une femme – amie !

 

tailleur.jpegDepuis que je suis adolescente j’ai toujours aimé les fêtes, me mélanger à la foule (enfin pas trop vu que j’avoue une légère agoraphobie dans les lieux surpeuplés). Oui j’aime les mondanités et je n’ai pas honte de le dire. Ces soirées où le champagne coule à flots et où il est possible de sortir la belle robe sans avoir l’air overdressed. J’aime… J’aime ces soirées où chacun y va de ses connaissances pour tenter d’épater l’autre. Précieuses mondanités mais fondamentalement tellement drôles et enrichissantes quand on sait les prendre au deuxième, voire au troisième degré. Et faut voir les points positifs… on peut boire du champagne millésimé et manger traiteur étoilé à l’œil. Oui je l’avoue sans honte, je suis une femme mondaine.

 

Toute ma vie, j’ai voulu parcourir le monde. Découvrir de nouvelles cultures. Et je me suis fixée comme objectif, avant la fin de ma vie, d’avoir foulé tous les continents de cette planète. Pour l’heure il me manque l’Amérique du sud et l’Océanie… J’aime aller voir les gens, leur parler, partager avec eux. J’aime parcourir un pays en voiture, à cheval et/ou en transports publics. A chaque voyage je m’enrichis … un peu plus. Je suis une femme citoyenne du monde !

 

9447556sexualite-franceJ’ai toujours voulu qu’on m’aime. Mais la petite fille a grandi et s’est rendu compte que ces envies libidineuses surpassaient souvent le besoin d’affection et d’amour. Et j’en ai rencontré des hommes, pour une nuit… pour une année mais en tout cas pas pour une vie. J’ai beau réfléchir … dans ma vie j’ai plus souvent été amante qu’épouse ! Souvent je me demande si j’y crois encore et j’en doute. Parfois je me demande si j’arriverais un jour à retomber amoureuse, à ressentir quelque chose pour quelqu’un. Souvent je me dis qu’une histoire passée à détruit tout ce qui me restait de capacités à aimer… et que finalement le statut de femme-amante était fait pour moi. Et que pour le reste fallait se faire une raison, je ne serais peut-être jamais une femme-mère !

 

Mais n’allez pas croire que je suis triste. Non loin de là… je me sens bien, relativement épanouie. Car finalement j’ai réalisé une grosse partie de tout ce à quoi nous aspirons comme petite fille et j’ai une belle vie… c’est le plus important.

Je suis une femme, une vrai … dans mon être et ma chair… et fière de l’être !

 

Ce billet a été écrit pour Océane…et son concours... 

Même si je suis en retard je tenais quand même à le mettre en ligne ce billet !

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans That's me

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Aurélie 20/07/2011 22:32



Trés joli billet!



Sekhmet 21/07/2011 09:15



Merci beaucoup !



Begonia 20/07/2011 10:53



Le bonheur, c'est quand après avoir fait ce grand point, on constate qu'on est en accord avec ce que l'on est devenue et avec nos choix de vie !


Je te souhaite de devenir une quadra aussi heureuse que je le suis !



Sekhmet 21/07/2011 10:43



Ben me manque finalement plus que la chantilly et la cerise !



Samdalia 19/07/2011 23:47



très bel article, agréable à lire, complet, sincère et ....féminin!


j'aime beaucoup...bonne chance pour ce concours alors...


bises!!!



Sekhmet 21/07/2011 14:15



Ben merci beaucoup. Je crois que pour le concours j'ai été en retard... hors délais ! Mais merci beaucoup pour ton commentaire !



Mamoune.marie 19/07/2011 23:00



bonsoir , j'ai adoré cette description de Femme que tu es sans aucune crainte ni complexe , j'aime qu'on dise de soi , qui on esttout simplement et s'assumer comme telle...


merci à toi pour cet instant de sincérité...Amicalement ..Mamoune



Sekhmet 21/07/2011 14:16



Merci beaucoup pour ton commentaire... :o))



Elisa 19/07/2011 20:47



Et bien! que d'émotion! tu as beau avoir 36 ans, moi qui en ai 20 je me reconnais vraiment dans tes paroles... c'est beau et je suis heureuse d'avoir lu cet article! merci!! je me rend compte
avec mon jeune age que même si les années passent on a toujours autant de phylosophie! à bientôt :)



Sekhmet 21/07/2011 14:18



Ah je peux t'assurer jeune padawan que plus on avance plus on devient philosophe... eh oui c'est un peu la force des années qui s'égrennent... on prend les chose
avec plus de recul. Si tu te reconnais à 20 ans déjà dans mon portrait c'est que tu as une sacré maturité et beaucoup de vécu ... beaucoup de jeunes femmes de ton âge ne pourraient pas comprendre
et savoir de quoi je parles...