L'incompréhension de l'acte ....

Publié le par Sekhmet

etrange-etranger.jpgBon… On va redevenir sérieux le temps d’un poste … car bon ! On ne peut pas tous les jours parler pectoraux et grelucheries. Non sérieusement j’ai réellement besoin de partager quelque chose avec vous… quelque chose de profond, quelque chose de violent !

 

Depuis quelques jours ma famille est sous le choc. Un coup de massue violent s’est abattu sur nous et nous sommes tous là, comme des cons à tenter de comprendre ! Un jeune membre de ma famille … 25 ans … a décidé de se prendre la vie, comme ça du jour au lendemain.

 

Intelligent, talentueux il avait tout pour lui mais depuis des années il gravitait dans un monde qui ne lui convenait pas, où il ne trouvait pas sa place, où il se sentait mal à l’aise. Ce monde c’était le nôtre. Comme un ange sur cette terre, il ne ressemblait à aucun autre. Nous connaissions ce malaise, nous le pressentions. Par contre nous ne le comprenions pas… La semaine dernière j’ai reçu un mail étrange. Un merci et un partage de sentiments. Et après plus rien… malgré de nombreuses tentatives d’appel.

 

Et soudainement cette nouvelle… ahurissante, déchirante. Il est parti… ne voulait plus rester… n’a pas trouvé ce qui pouvait le rattacher à notre terre.

 

Et là de nombreuses questions ! Pourquoi ce dernier adieu à moi et personne d’autres que je connaisse, moi sa cousine qui vit à plusieurs centaines de kilomètres. Etais-ce un appel au secours, une recherche de main tendue ! Aurais-je pu faire quelque chose ?

 

Pourquoi n’a-t-il jamais trouvé sa place ? Lui si intelligent, si doué. Je suis persuadée que nous avons tous notre place ici-bas. Nous avons tous une raison d’être là … pourquoi à 25 ans en arriver à ne plus avoir d’espoir ???

 

Sérieusement depuis 72 heures je vis un peu choquée… j’avance à tâtons. Les larmes ne sont pas encore apparues… mais je les sens, elles sont là au bord de l’œil… et pourtant je ne pleure pas. La douleur n’est pas encore apparue non plus mais elle est là … je le sens… enfuie au fond de mon cœur… n’attendant plus que l’instant favorable pour éclater….

Et finalement cette question qui fait mal !! Pourquoi est-il parti pour nous laisser avec toutes nos interrogations… Certainement que lui a trouvé le repos ! Mais nous a laissés avec toutes nos pensées et toute l’inquiétude de savoir si nous aurions pu faire quelque chose !?!?

 

Je sais aucune moralité… aucune réflexion… aucune réponse. Juste un moment de tristesse que je devais partager … avec vous ! Le cri d'un coeur qui a mal !!

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

erysfoly 24/08/2011 16:42



Si j'avais été seule dans la pièce le temps de la lecture, j'aurais éclaté en sanglots...


Je partage ta peine, cela fait un mois maintenant mais je pense qu'elle est toujours là, ancrée dans vos coeurs...


En lisant tes questions, ton ressenti... Toute une partie de moi a ressurgi... Je n'ai pas connu une telle épreuve, mais j'ai failli la faire subir, et toutes tes questions se bousculaient dans
ma tête, pensant trop à ceux que j'aime...


Je vous souhaite, à toi et à ta famille, de réussir à faire le deuil. Et aussi de réussir à trouver des réponses, un jour, même si cela sera sans doute impossible.


Je me sens tellement proche de ceux qui vont mal, ton cousin aura désormais une place dans mon coeur, car même si je ne le connaissais pas, cela arrive à me toucher au plus profond de moi-même...



Sekhmet 24/08/2011 20:29



Ton message est très touchant. En effet il est difficile de s'en remettre !! Mais la vie continue... merci encore mille fois pour ton gentil message plein de
compassion !



Evelyne 24/07/2011 19:58



Je te le souhaite pour épancher toute cette peine. Bon courage, je t'embrasse.



Sekhmet 24/07/2011 20:00



Merci



Le Chat 23/07/2011 16:15



Sans réponses, il est parti avec ses questions... C'est son choix. Que veut dire l'âge ? Rien. C'était certainement une vieille âme tourmentée.

Que voulait dire son dernier message ? Un aurevoir certainement, à toi seulement qui savait le comprendre. N'y cherche aucune culpabilité, simplement une formule d'amitié : "je te dis aurevoir".
Car on le sait : de l'autre côté du miroir on s'y retrouvera.

PLeurer, c'est comprendre qu'il est parti. Enfin c'est ma façon de voir. Mais tu sais, il sera immortel tant que tu penseras à lui.

Tendres pensées...



Sekhmet 24/07/2011 19:56



Je n'ai pas encore réussi à pleurer... j'espère y arriver !!



Gaëlle s'en mêle 23/07/2011 08:19



Sekhmet je suis désolée... Un suicide est toujours d'une telle violence et donne lieu en effet à tellement d'interrogations et de culpabilité. C'est précisément dans ces moments là que voudrait
remonter le temps pour empêcher ça, mais tu sais, ces personnes sont tellement prises dans un tourbillon de désarroi qu'elles ne sont plus elles même au moment de passer à l'acte, ou alors elles
sont beaucoup trop "elles mêmes", submergées. Je suis de tout coeur avec toi, d'autant plus de tu as reçu cet email quelques jours avant.


bon courage ma cops du web.


Cette vie est dure et j'ai une vraie pensée pour les plus lucides d'entres nous, les plus fragiles, qu'ils restent en paix. Nous on va continuer en pensant à eux avec chaleur, on n'a pas le
choix. 


 


je t'embrasse bien fort.



Sekhmet 24/07/2011 19:55



Merci beaucoup pour ton message. touchant !



annick 22/07/2011 20:45



je pleure à ta place ma belle, courage...