Vis ma vis ... ou alors tais-toi !!

Publié le par Sekhmet

Bon ce n’est pas à mon habitude… mais bon attention, coup de gueule inside. Y’a parfois de ces moments où certaines choses vous font mousser, et bon la mousse c’est comme tout produit liquide, à force d’en faire, ben ça déborde. Dernièrement le vase était plein et ben plouf quoi.

 

Envie.jpg

Bon venons en au centre du sujet… Il y a quelques jours j’étais entrain de tchater avec une amie qui habite à quelques milliers de kilomètres, que j’appellerais Nath (* nom d’emprunt et purement fictif, ne cherchez donc pas dans les Nathalie qui m’entourent).

 

 

Rapidement nous sommes tombés sur le sujet d’une connaissance commune avec laquelle elle s’était fâchée. Puis l’affligeant constat s’est présenté à nous : cette personne est la définition même de l’envieuse. Elle envie tout à tout le monde. Elle envie à Nath sa beauté (bon c’est vrai qu’elle est belle mais bon ce n’est pas de sa faute non ?? elle y peut rien la pauvre), son beau gosse de mari (ben lui non plus il n’y peut rien d’être beau), leur vie facile etc…

 

Alors j'ai ajouté, qu’en effet, j’avais déjà constaté ce trait de caractère chez elle et que je supposais que son côté envieuse ne se limitait pas seulement à Nath, cette dernière me rétorque :  " Mais naturellement qu'elle t'envie aussi, elle me l’a dit …! Ah bon… ? Eh oui…" Et j’ai soudainement eu le droit à la liste des choses qu’elle m’enviait :

 

1)      J’ai un bon travail ! 

2)      Je peux m’acheter de belles choses…

3)      Je suis belle …

4)      Ma vie est facile.

5)      Etc , etc etc

 

En y réfléchissant j’ai commencé à comprendre certaines choses. Une décapotable achetée, pas longtemps après moi. Une phrase innocemment sortie sur un site social (« J’adore Hello Kitty ») et soudainement toute la panoplie Hello Kitty achetée (bon là ça frise le ridicule je vous le concède). Et cette envie de se lier à mes amis… argh… je le savais, mais je n’arrive toujours pas à m’y faire. Surtout qu’à ce niveau ça dépasse juste le simple stade de l’envie, on rentre carrément dans la jalousie et le besoin d’acquérir ou d’avoir ce que les autres ont. Comme le fait de draguer les hommes des autres … si si ça aussi elle l’a fait, avec Monsieur Tout Juste … tout comme avec le mari de Nath ! (à la réflexion … Monsieur Tout Juste elle aurait dû le prendre, ça m’aurait évité quelques soucis).

 

Eh oui j’ai un bon boulot … mais zut… j’ai fait 5 ans d’études universitaires, j’ai ramé des années en faisant le poing dans ma poche et en serrant les dents pour y arriver. Je n’ai pas lésiné sur les heures de travail et je ne lésine toujours pas dessus. J’ai subi du mobbing, baissé la tête pour ne pas péter des câbles, et sacrifié une partie de ma vie personnelle pour y arriver. Je passe encore des heures à me battre au travail, j’y laisse mes nerfs, ma forme parfois, mes formes souvent et je dois gérer des choses que je préférerais mettre de côté. Alors je trouve que ça va bien à quelqu’un qui a arrêté les études avant la fin de sa formation parce que ça la faisait ch *** et qui n’a jamais réussi à garder un travail plus que quelques mois parce qu’elle ne supportait pas l’autorité, de m’envier !

 

Pour ce qui est des belles choses ben je dirais juste que l’on n’a rien sans rien. Eh oui faut se sortir les pouces du c** pour s’offrir quelque chose de beau, non ? CQFD

 

Et pour la question de la beauté, c’est subjectif, à nouveau. Personnellement je ne me suis jamais sentie particulièrement belle, au contraire, à ce niveau j’ai plutôt un manque de confiance, mais si elle le pense alors je dirais juste ben « ce n’est pas de ma faute »…

 

Moi aussi il m’arrive d’envier certaines personnes parfois, sur de petites choses… mais ça ne me gâche pas la vie pour autant et je vois les bonnes choses dans mon existence, ou ce que je pourrais améliorer pour y arriver. J’accepte aussi certaines situations en me disant que ce n’était pas pour moi ! L'envie est un sentiment normal ... mais ce qui est important c'est de savoir prendre les choses de manière rationnelle. Il faut savoir être heureux pour les autres, savoir être objectif par rapport à ce sentiment et surtout ne pas se positionner en victime. Et je dois avouer que c'est là que je suis énervée... qu'un personne arrive au point de vouloir te faire culpabiliser d'avoir réussi dans la vie, d'être beau ou d'avoir une belle maison... Comme si on devait encore se justifier d'avoir certaines choses qu'elle n'a pas pour éviter qu'elle ne déprime !! Alors non ... là je ne suis pas d'accord.

 

Avant de jalouser les autres faudrait pouvoir regarder dans leur vie de tous les jours, partager leur existence au quotidien et pouvoir se faire une idée. Ma vie personnelle n’a rien d’enviable. Certes je réussis dans ma vie professionnelle mais ma vie sentimentale est une vraie catastrophe… Je cumule les histoires douteuses et les petits amis foireux (ou vice-versa). Si quelqu’un veut échanger avec moi… ben il est le bienvenu…

 

AVANT DE M’ENVIER, VIS MA VIE et après on verra…

 


Allez une petite vidéo de circonstance !!

.

Je sais, je sais … ce genre de texte est plutôt chiant à lire…

mais bon fallait que je place mon coup de gueule a quelque part…

A part ça je vous souhaite un bon week-end les lapins... Bisous

 

 

 

Photo 1 - Seven Deadly Sins-Envy by Barkhaussen

 


Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans A méditer

Commenter cet article

Le Chat 11/07/2011 23:59



Un proverbe arabe que j'aime bcp : "je me plaignais de ne pas avoir de chaussures, j'ai regardé mon voisin... il n'avait plus de pied".



Sekhmet 12/07/2011 07:59



J'adore !! Je le retiens celui là !



Océane 11/07/2011 12:59



Les gens se permettent souvent de juger, sans savoir ce qu'il y a derrière les gens. On peut envier les autres, mais cela devrait juste pousser à se dépasser et à essayer de faire au miuex pour
ça, pas critiquer et jalouser ! Bref, tu as raison ^^



Sekhmet 12/07/2011 08:07



Merci beaucoup !!



Faust'in 11/07/2011 12:39



Tout pareil avec une amie d'enfance avec qui j'ai coupé les ponts il y a deux ans. Et le pire, c'est que quand je disais que j'allais faire quelque chose, acheter quelque chose, ou autre. 1) elle
s'amusait à faire ou acheter la même chose et 2) toujours avant que je le fasse. Histoire de montrer aux autres que les idées venaient d'elle. J'ai mis du temps avant de m'en rendre compte. Bon,
c'est pas pour ça qu'on ne se parle plus maintenant, mais ça m'a longtemps bouffé durant une époque ...



Sekhmet 12/07/2011 08:11



C'est terrible... enfin ça bouffe comme tu dis !!



annick 11/07/2011 10:28



oh ben non, tu fais bien de pousser un coup de gueule. et quel meilleur endroit que ton blog pour le faire?



Sekhmet 12/07/2011 08:29



Viiii toi t'as tout compris !!