Complexée moi ??? NON !!! ou si peu...

Publié le par Sekhmet

Ce qui a de bien avec les complexes c'est que personne n'y échappe. Quand je dis personne, c'est bien personne. On a beau arborer un physique irréprochable à la Claudia Schiffer il y toujours un petit truc qui ne nous convient pas qu'il soit psy ou physique...

 

 

Et ça me rassure car des complexes moi j'en ai ... et plusieurs même. Déjà mon poids, que je trouve hors de toute proportion. Ensuite y'a cette bosse sur le nez qui me paraît démesurément grande les jours ou je suis mal lunée et pour finir mes jambes qui ressemblent plus à des poteaux électriques qu'à autre chose.

 

 

Le problème avec les complexes c'est que, même si on est persuadés d'avoir raison, les autres ne voient pas la chose du même œil et, quand on a tendance à nous lamenter sur le petit détail qui cloche, on a souvent le droit au regard dubitatif, d'un levé de sourcil interrogateur [Angie inside], voire même d'un pffff réprobateur de la part de nos interlocuteurs. Oui chacun a une relation très intime avec son complexe, surtout quand ce dernier est invisible. Quand je dis invisible c'est que souvent il l'est...

 

 

Prenons ma meilleure amie, une sorte de bombe anatomique en puissance avec ses 60 kg tout mouillés pour une taille dépassant les 1m75. Un corps qu'elle entretien de manière assidue par un jogging journalier et d'autres nombreux sports pratiqués plus que régulièrement. Alors quand elle vient se plaindre de ses grosses cuisses avec sa taille 36 je dois me retenir à ne pas vouloir me transformer en héroïne manga munie d'un marteau pour lui taper sur la tête. Malheureusement le seul truc que j'arrive à sortir c'est le fameux pffff réprobateur... oui oui moi aussi je suis la championne du pfff...

 

 

Par contre le complexe est un bon exutoire, c'est le compagnon idéal de la célibataire endurcie que je suis. Le complexe m'aide à expliquer le pourquoi du comment. Le complexe est la raison, la cause et la solution à tous mes problèmes, à toutes mes questions. Le complexe m'aide à expliquer pourquoi je suis seule, pourquoi je n'ai pas trouvé un homme dans ma vie, le complexe est mon compagnon...

 

Finalement mes complexes et moi vivons une relation très fusionnelle de haine et d'amour. Un jour je veux me débarrasser d'eux, les mettre à la poubelle et fermer le sac avec un double nœud bien serré pour que, surtout, ces saloperies ne trouvent plus le chemin de ma maison et de mon être... et le lendemain je les adores, je les cultives, ils me rassurent et me donnent la réponse à toutes mes questions. Même que mes complexes, je les nourris... car oui un complexe ça a faim et ça a toujours besoin de manger... ça se gave d'autocritique, de regards réprobateurs sur soi... oui il aime ça et quand je le nourris bien il grandit encore ... il prend ses aises le salopiot.

 


Le pire c'est qu'en plus il est égocentrique le complexe... oui, il aime, que dis-je, il adoooore qu'on parle de lui, qu'on le cajole, qu'on le défende envers et contre tout et quand on l'a définitivement adopté il est impossible de s'en débarrasser... en tout cas si pas impossible... très dur.

 


Finalement un complexe c'est comme un animal de compagnie, facile à adopter mais très envahissant a travers les années... mais quand on me dit que je n'ai pas de raison à en avoir un et que je ferrais mieux de le jeter au coin d'une rue, je m'insurge... Non je ne peux pas le laisser partir ainsi !!! Que ferais-je sans mes complexes ? Qui pourrais-je, par la suite, blâmer pour les petits soucis quotidiens ?

 

 

Autres petites dépêches de la journée ...

 

Le concert de GOSSIP était juste de la pure folie.... Et j'ai eu un gros coup de cœur pour l'équipe de la chanson du Dimanche... un grand moment de franche rigolade et, à mon grand étonnement, un très bon niveau musical.

 

Le marin d'eau douce est définitivement rentré dans la catégorie des amis... ce n'est pas avec lui qu'il se passera quelque chose un jour. Par contre c'est le roi des bons plans et ça c'est cool... car grâce à lui je retourne à bon prix au Paléo pour aller voir Amy MCDONALD et MOBY jeudi... l'es cool le marin non ???

 

Aujourd'hui j'en mène pas large... suis un peu comateuse et je sens mes 35 ans... Rentrée à 1h20 du matin je n'ai eu que 5H de sommeil... en plus mal dormi... le pire c'est que je remets ça jeudi, vendredi et samedi probablement... Tout ce que je peux dire c'est qu'après faut pas s'étonner que je m'écroules. Ce soir je me couches avec les poules... quoi que je pense que même les poules n'iront pas se coucher si tôt.

 

Je suis membre du jury pour le concours de Manu [Trempe ton biscuit] alors personne n'aura ma voix... je dois rester neutre... alors même pas la peine de demander hein !!

 

Publié dans That's me

Commenter cet article

Catherine Luna 28/07/2009 19:55

le complexe est là aussi pour être contrarié à mort... hé héhé ^^

Sekhmet 29/07/2009 08:10


Mouais ça c'est les jour où j'en ai pas besoin... après il redevient utile et je le reprends et le cajole à nouveau...


Mlle Jones 25/07/2009 13:53

Rââââh comme ce billet est juste!!

Sekhmet 25/07/2009 14:01


Merci... :o))


fleurdemars 25/07/2009 12:00

Il m'a bien fait marrer ton article !!! lol
Trop vrai tout ça !

Sekhmet 25/07/2009 14:02


Merci beaucoup ... suis contente que ça t'aie plu !!


Angie 23/07/2009 21:57

Ah ouais, ça ça vaut le détour. On va essayer de le provoquer, le lever du sourcil, pas l'homme.;-)

Sekhmet 24/07/2009 09:31


Vi vi viii le fameux levé de sourcil :o))


Mini 23/07/2009 19:44

le truc de parler de ses complexes c'est quand on dit "j'ai un gros nez !"
- non, pas du tout !Par contre t'as pas un peu grossis ?

Sekhmet 24/07/2009 09:32


Aie ouaip comment empirer une situation... Ah ben tien prends toi un complexe supplémentaire dans les dents...